Accueil Internet Au Salon de l’auto de Pékin, constructeurs chinois et étrangers veulent leur part du gâteau