Accueil Environnement Pour éviter les grèves, les entreprises japonaises en Chine veulent communiquer avec leurs employés locaux