Accueil Environnement Quinze ans après la rétrocession, Hong Kong voit rouge