Accueil Environnement The Flowers of War, ou les travers du cinéma chinois