Accueil Culture Trop de sang et de sexe dans le cinéma chinois, selon l’école du Parti