Accueil Internet Un ex-militaire à la tête du Tibet pour y faire régner « la stabilité »