Accueil Culture Un groupe pharmaceutique chinois se paye le château de Versailles